Skip to content

Les nouveautés printemps/été 2023

Camp trappeur construction de cabanes

À Montalbert, les enfants rejoignent l’accompagnateur Arnaud Duru pour se lancer dans la « cabanologie », ou comment apprendre l’art et la manière de construire une cabane en bois et son mobilier (table, chaise, échelle…). Non sans rappeler certains rudiments du scoutisme, c’est ici une opportunité de devenir des experts en herbe du brêlage, une technique d’assemblage de morceaux de bois à l’aide de cordes. Autour de son feu camp le village trappeur évoluera et gagnera en confort au fil des créations tout au long de l’été.


Safari swincar

En buggy Simone dans ce véhicule tout terrain électrique aux allures d'araignée des montagnes ! Déjà proposé en mode balade pour découvrir les environs de Montalbert, le swincar prend le large avec cette échappée encadrée inédite de 40 kilomètres sur 2 jours. Il exprime ici tout son potentiel et devient un véritable passeport pour rejoindre un refuge ou une auberge d’altitude.
Volant en mains, cheveux aux vents, c’est une alternative confortable, accessible et ludique pour parcourir la montagne en silence et qui sait observer la faune locale !

  • 190€/personne. Comprend l’hébergement demi-pension et l’encadrement.
  • Inscription au point informations de Montalbert
  • Version véhicule solo (permis B obligatoire) ou biplace avec un passager (âge minimum 3 ans).

     

Balade initiatique/cuisine autour des plantes sauvages

Plus question de « se planter » pour reconnaitre les plantes, après 3 heures en compagnie de la naturopathe Yalikha Turmel ! Cette sortie de 3 heures allie une partie botanique ludique sur les usages culinaires et médicinaux avec moult anecdotes et un atelier cuisine en pleine nature pour réaliser une recette qui met en scène l’une des plantes récoltées (exemples : beignet de plantain ou pancake à la fleur d’achillée millefeuille).

  • D’avril à l’automne jusqu’aux premières gelées.
  • 40€/personne ; 20€ pour les moins de 16 ans (recommandé dès 6 ans)
  • Présentation de 4 à 5 plantes par sortie, choisies selon la période. Toutes sont comestibles et font parties des « basiques », retrouvables partout en France

Lien vers le site internet 
 

Sortie encadrée vélo de route électrique

Le magasin Belle-Plagne sport propose une matinée encadrée en vélo de route électrique, pour pédaler sur les 21 virages de la route de La Plagne. L’objectif : rendre accessible cette montée de 18 kilomètres, une occasion de rouler sur les traces des cyclistes du Tour de France venus pour la dernière en fois en 2002 ou plus récemment lors du Critérium du Dauphiné Libéré.
Après un petit-déjeuner collectif à Aime dans la vallée, le groupe entame l’ascension accompagné de son moniteur de vélo. Avec les différents modes d’assistance, le niveau est lissé et permet à tous les participants de monter au même rythme. 

  • Les jeudis matin de la mi-juillet à fin août, 75€ la demi-journée.
  • Location libre des vélos de route les autres jours, à partir de 55€ la demi-journée
  • Taille minimum : 1,55m

Lien vers le site internet
 

Canitrail

Les binômes maîtres et chiens investissent le terrain de jeu de Montchavin-Les Coches pour deux épreuves les 8 et 9 juillet 2023. Un week-end concocté par l’Office de Tourisme et le club canin de la Yaute.

  • Samedi 8/07 : « La Drêt », cani Kilomètre Vertical, droit dans le pentu comme son nom patois l’indique !
  • Dimanche 9/07 : « La Belentro », un parcours d’endurance de 11 kilomètres.


Economie circulaire : Quand le petit lait devient eau chaude de première main

En toute saison, lors de la fabrication du beaufort, se créée un résidu bien encombrant, le petit lait, également appelé « lactosérum » qui, en volume, représente plus de 90% du lait produit. L’épandage de ce sous-produit du lait est interdit et diverses solutions de recyclage existent mais l’équipe du groupement pastoral de Plan Pichu, à Granier, sur le Versant du Soleil, a voulu voir plus loin en raisonnant « valorisation » : le déchet n’est pas simplement recyclé, il se transforme en énergie. Après une première saison d’essais en 2022, la transformation du petit lait en méthane apportera une quasi-autonomie pour la chauffe de l’eau et du lait à partir de cet été.

L’alpage de Plan Pichu - Chiffres clés

  • Entre 1 600 m et 2 6 00 m d’altitude
  • Effectif bovin : 430 vaches, réparties sur 3 troupeaux
  • Effectifs humain : 2 fromagers, 8 bergers et 1 intendant
  • Entre mi-juin et fin septembre : 55 tonnes de beaufort produit et fabriqué sur place
  • 550 000 litres de lait produit pendant tout l’été dont 500 000 litres de petit lait
  • Environ 1 000 000 € d’investissement pour créer un outil pérenne pour les 30 prochaines années.

En savoir plus